Le coût estimé du programme ressort à 7310,1 milliards de FCFA soit 82,4 % du PIB de 2017 (8868,4 milliards FCFA). Par comparaison avec les programmes d’accélération de la croissance et de transformation structurelle en cours dans les pays voisins du Mali, ce chiffre se compare favorablement à ceux de ces pays où les ratios programme/PIB sont beaucoup plus élevés (178% du PIB au Benin, 227% du PIB au Burkina Faso, 178% du PIB au Niger qui a été financé par les partenaires publics et privés, 185% du PIB 2013 au Togo, et 99% du PIB 2013 au Sénégal).
Il convient aussi de noter que certaines dépenses pourraient ne pas être imputées au budget de l’Etat (énergie, pont, usines, certaines dépenses d’éducation, routes, irrigation etc.) car le programme prévoit le recours aux Partenariats Public Privé (PPP), aux partenaires bilatéraux et multilatéraux etc.